L’aventure commence dès lors qu'on accepte de sortir de sa zone de confort...

Le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

Le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

Coups de coeur

On me demande souvent quels endroits j'ai préféré dans tous les pays que j'ai visités. Ma réponse est forcément très subjective et très personnelle, car la réussite d'un séjour dépend beaucoup des émotions qu'on a ressenti (ou pas) sur place, des belles rencontres qu'on y a fait (ou pas), de la météo (bonne ou mauvaise) qu'on a eu, etc. Par exemple moi j'ai été souvent malade ou blessé en Birmanie, et du coup je n'ai pas pu apprécier pleinement ce pays qui est souvent classé premier par les gens qui font un tour du monde. J'ai toutefois tenté tant bien que mal de dresser une liste des endroits coups de coeur que j'ai visités, ainsi que des endroits qui m'ont déçu
Après 2 ans de voyage, voici donc mes coups de coeur et mes déceptions.
  • Mes coups de coeur
  • Mes déceptions
  • Mes coups de coeur
    (il n'y a pas de classement, c'est juste écrit par ordre chronologique)


    • la traversée de la Russie en transsibérien (voir mon article), pour l'ambiance très sympa dans le train, pour l'accueil chaleureux des russes qui m'ont hébergé en couchsurfing, et pour l'île d'Olkhon (lac Baïkal), un lieu à part, à la fois très beau, très spirituel et très convivial
    • mes quelques jours passés dans le village tibétain de Yubeng dans les montagnes du Yunnan en Chine (voir mon article) : superbes paysages, la culture tibétaine à laquelle je suis si sensible, et pour la chaleureuse ambiance entre randonneurs
    • mon séjour sur l'île de Don Det dans les "4000 îles" du Mékong au Laos (voir mon article), pour les paysages magnifiques et pour la convivialité incroyable de cet endroit
    • mon séjour dans les îles de Koh Tao et Koh Phangan en Thaïlande (voir mon article), pour mon apprentissage de la plongée qui s'est super bien passé à Koh Tao, pour la beauté et la convivialité de Koh Phangan, pour les fêtes très réussies sur ces deux îles (soirées dansantes sur la plage)
    • le superbe ensemble de temples de Bagan en Birmanie (voir mon article) : c'est juste sublime tous ces temples au milieu de la végétation, c'est aussi bien que Angkor au Cambodge
    • la station balnéaire de Gokarna en Inde du sud (voir mon article) avec sa superbe longue plage principale, la petite plage paradisiaque d'Om Beach et l'ambiance si attachante de cette petite ville pleine de ferveur religieuse : c'est encore plus beau que Goa et en plus ici on se sent vraiment en Inde
    • ma découverte de la communauté internationale d'Auroville en Inde du sud
      (voir mon article)
    • mon séjour sur la charmante petite île de Neil island dans les îles Andaman en Inde (voir mon article)
    • la station de moyenne montagne de Mussoorie en Inde du nord : c'est un peu la Suisse en Inde et ce bain de fraîcheur fait un bien fou quand partout dans les plaines c'est la canicule !
    • les paysages somptueux de la Nouvelle-Zélande : ici la nature est vraiment d'une beauté incroyable (que ce soit le bord de mer, la campagne ou la montagne), avec des couleurs qu'on ne voit pas ailleurs, tellement éclatantes qu'on a l'impression que les photos ont été retouchées avec Photoshop (voir mon article sur le pays et mon article sur les treks)....
    • la ville d'Auckland en Nouvelle-Zélande : une très belle ville, dynamique, très métissée, des habitants très élégants, de beaux parcs et de jolis petits volcans, une ville très ensoleillée aussi (voir mon article sur le pays)
    • la ville de San Francisco aux USA : une ville belle, métissée et très agréable à parcourir (voir mon article)
    • les magnifiques montagnes Rocheuses (Rocky Mountains) au Canada : certainement un des plus beaux massifs montagneux que j'aie jamais vus (voir mon article)
    • les villes de Montréal et Québec au Canada : des habitants très accueillants, une programmation culturelle très riche, une gastronomie proche de ce qu'on trouve en France, une atmosphère générale vraiment très agréable (voir mon article)
    • l'incroyable gentillesse et l'immense hospitalité des québécois, des mexicains et des colombiens : j'ai pris une sacrée leçon d'humilité et de savoir-vivre... chapeau bas les québécois et les mexicains !... et au boulot les français !...
    • les superbes vues sur Manhattan (New York) depuis le ferry de Staten Island et depuis Brooklyn : il n'y a pas à dire, New York est une ville très photogénique, en particulier lorsque le soleil se couche sur Manhattan... (voir mon article)
    • les contacts très faciles avec les québécois et les latinos : cela confirme que j'ai bien un tempérament "latin" (comme la plupart des français qui sont nés dans la moitié sud de la France, ainsi que les québécois ! si, si, allez-y au Québec, vous verrez que malgré le froid ils ont le sang chaud là-bas !)
    • la Colombie (voir mon article) : des habitants hyper gentils et hyper accueillants, quelques superbes plages et quelques très belles montagnes, de très beaux villages à l'architecture coloniale espagnole, sans oublier les fiestas, la musique et la danse... la Colombie, un pays qu'on a du mal à quitter !!!
    • la ville de Valparaiso au Chili (voir mon article) : à la fois port industriel de la côte Pacifique chilienne et musée à ciel ouvert aux faux airs de Lisbonne, cette superbe ville bohème à l'architecture coloniale m'a enchanté. 
    • les 3 maisons du poète Pablo Neruda au Chili (voir mon article) c'est mon gros coup de coeur culturel de ce tour du monde, les trois maisons (transformées en musées) du célèbre poète et prix Nobel de littérature sont un véritable enchantement pour les yeux et pour l'esprit (lire l'article du journal Le Monde à ce sujet). Situées respectivement à Valparaiso, à Santiago et à Isla Negra (la plus belle des trois), elles retracent de façon poignante la vie hors du commun de cet homme exceptionnel et permettent de mieux comprendre l'histoire politique du Chili (la période Salvador Allende / Pinochet).
    • le désert de San Pedro de Atacama au Chili (voir mon article) : le village de San Pedro de Atacama et le désert qui l'entoure ont beau être des lieux hyper touristiques, il n'en demeure pas moins que les paysages sont souvent d'une merveilleuse beauté...
    • le Salar de Uyuni en Bolivie (voir mon article) : il y a là-bas des paysages qu'on ne voit nulle part ailleurs ; j'ai été ému en particulier par la Laguna Colorada aux teintes oranges avec ses flamants roses et par la vue depuis l'Isla del Pescado (petit volcan sur lequel poussent d'immenses cactus) en plein milieu de cet immense désert de sel.
    • Ma fantastique ascension du mont Huayna Potosi en Bolivie (voir mon article) à une altitude de 6088 mètres et par une voie plus difficile que la voie classique : le plus fort moment d'adrénaline de mon tour du monde, un vrai grand moment de sport extrême et d'aventure, jamais je n'oublierai ces 45 minutes à 6000 mètres, seul encordé avec mon guide de haute montagne sur une arête de glace pentue avec le vide des deux côtés...  
    • Les sites archéologiques du Machu Pichu et de Kuelap au Pérou (voir mon article) : de superbes ruines pré-colombiennes nichées chacune dans un magnifique écrin montagneux...
    • La gastronomie péruvienne (voir mon article) : la capitale du Pérou Lima mérite son titre de capitale gastronomique d'Amérique latine, car on y mange excellemment bien (c'est encore un cran au-dessus de la savoureuse cuisine thaïlandaise), c'est un festival de saveurs et de fraîcheur, un paradis pour les gourmands comme moi...
    • Le paisible minuscule village d'Ayampe en Equateur (voir mon article) : situé au bord de l'océan Pacifique et doté d'une magnifique plage quasi désertique avec de nombreux oiseaux marins, ici on ressent pleinement l'harmonie avec la nature, c'est vraiment un petit coin de paradis, j'ai adoré cet endroit... 
    • Les magnifiques plages brésiliennes (voir mon article) : même si les plages ce n'est pas ce que je préfère (je suis plutôt branché montagne), je dois avouer qu'il est difficile de ne pas apprécier la beauté pure des plages du Brésil (qu'il s'agisse de celles d'Ilha Grande, de Paraty, de Florianopolis ou de Boiçucanga), avec leur sable blond et les collines de forêt tropicale qui les entourent...

    Mes déceptions
    (il n'y a pas de classement, c'est juste écrit par ordre chronologique)


    • en Russie (voir mon article) les paysages depuis le train transsibérien ne sont pas très variés
    • au Japon (voir mon article) Tokyo n’est pas une ville particulièrement belle, et ses habitants sont assez froids
    • le patrimoine culturel de la Chine (voir mon article) m'a énormément déçu : peu de temples anciens ont résisté aux destructions massives de la Révolution culturelle sous l'ère Mao, et les temples plus récents n'ont guère de charme ; d'une manière générale, l'art chinois m'a paru bien fade en comparaison de l'art japonais
    • le nord de la Thaïlande (voir mon article) m'a beaucoup déçu : aucun coup de coeur dans cette partie du pays, qui ne présente de l'intérêt que si l'on y vient pour quelque chose de précis (méditation, cours de cuisine ou cours de massages)
    • on m'avait dit "tu verras, les temples de Thaïlande (voir mon article) sont superbes", eh bien je dois dire que je n’aime pas du tout toutes ces dorures "tape à l'oeil" dont sont parées les pagodes, statues et  temples bouddhistes de Thaïlande, je trouve cela tout à fait contraire à la simplicité prônée par le bouddhisme
    • les grottes en Thaïlande et au Laos (voir mon article) sont bien fades en comparaison des grottes que l'on trouve en France, même si on y voit parfois quelques statues de Bouddha mais ça ne suffit pas à justifier la visite
    • la nourriture et les conditions sanitaires en Birmanie (voir mon article) ne sont vraiment pas terribles, autant le savoir avant d'y aller
    • la station de moyenne montagne de Darjeeling en Inde du nord : Darjeeling est un nom qui fait rêver... et pourtant cette ville, sans être moche, est loin de l'image que l'on s'en fait (de plus, c'est un coin de l'Inde qui est souvent sous les nuages, à moins d'y aller en octobre-novembre), résultat de cette mauvaise météo j'ai annulé mon trek à Darjeeling et mon trek au Sikkim
    • les rapports humains pervertis par l'argent avec les habitants de Cuba (voir mon article) : plus que dans n'importe quel autre pays que j'ai visité, à Cuba on a constamment l'impression désagréable d'être une banque sur pattes, d'avoir le mot "euro" ou "dollar" collé sur le front, et il faut constamment marchander (taxis et hébergements en particulier) sous peine de se faire vraiment avoir... Usant, lassant et fatigant...
    • la réputation injustifiée de Cuba comme capitale mondiale de la musique et de la danse (voir mon article) : moi qui m'attendais à entendre de la musique de partout et à voir des gens danser à tous les coins de rue, j'ai été bien déçu ! cela s'explique peut-être par le fait que les cubains sont tellement pauvres qu'ils ont d'autres chats à fouetter que de jouer de la musique et danser (eh oui Cuba fait encore partie du tiers monde, ici un employé de musée gagne entre 11 et 15 dollars par mois !)...
    • les rapports humains avec les anglo-saxons : à l'inverse des latinos et des québécois avec lesquels j'ai d'excellentes relations, ce tour du monde confirme que je n'apprécie que très modérément la compagnie des anglo-saxons (américains, néo-zélandais, australiens, canadiens anglophones, britanniques) ; ce n'est pas qu'ils soient méchants, non, c'est juste que la plupart du temps on n'a rien à se dire et que je n'aime pas leur politesse britannique qui crée un mur invisible et nuit à la profondeur de la communication.
    • la stupidité des latinos quand ils sont au volant : autant les latinos sont réellement d'une grande gentillesse et d'une grande courtoisie dans la plupart des situations de la vie courante, autant ils deviennent vraiment insupportables (là je fais un effort pour rester poli...) et intolérants (voire carrément fous) quand ils sont au volant d'une voiture ou d'un autobus... en particulier au Brésil et en Argentine, où en tant que piéton il ne faut pas s'attendre à ce qu'une voiture ralentisse lorsqu'on traverse la rue... c'est bien triste...

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire