L’aventure commence dès lors qu'on accepte de sortir de sa zone de confort...

Le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

Le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

jeudi 11 août 2016

Les plus belles femmes du monde...

Un peu de légèreté et de second degré dans ce blog qui est très (trop ?) sérieux... Donc je m'attaque à un vaste sujet…   ;-)   Il était difficile de ne rien écrire là-dessus après avoir visité 20 pays sur différents continents durant ce tour du monde de 2 ans.

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS ET SURTOUT A MES LECTRICES :
Cet article n'est pas un article sérieux, et c'est volontaire ! Donc je réclame l'indulgence des féministes et des défenseurs de l'égalité hommes-femmes qui pourraient s'indigner que je n'aborde que l'aspect physique des femmes... C'est un choix de n'aborder ici que l'aspect physique, mais cela ne signifie pas du tout que seul le physique m'intéresse chez une femme, bien au contraire ! D'ailleurs les femmes avec qui j'ai discuté durant mon tour du monde étaient pour la plupart tout à fait intelligentes et très sympas. Voilà, c'est dit !   ;-)   

Je suis quasi certain que cet article va intéresser (et amuser je l'espère !) beaucoup de lecteurs et de lectrices. Comme c'est le risque avec tout classement, je ne vais pas me faire que des ami(e)s, mais tant pis, j’assume mes choix. Ce classement est forcément subjectif (et partiel puisqu'il manque les continents où je ne suis pas allé comme l'Afrique, et je n'ai pas non plus évoqué les femmes européennes car mon tour du monde s'est effectué à 95% hors de l'Europe à l'exception de la Russie et d'un court passage en France entre mes deux années). Je dois préciser que le fait d’habiter depuis plusieurs années à Paris rend exigeant en matière de beauté féminine car notre chère capitale n’est pas la ville la moins bien lotie dans ce domaine... Cela a donc influencé mes appréciations.
  • Dans le haut du classement…
  • En milieu de classement…
  • Dans le bas du classement…

  • Dans le haut du classement…

    Sans grande surprise, la femme russe domine assez facilement ce classement. Il faut dire qu’elle a été généreusement dotée par la nature d’attributs physiques très avantageux… Contrairement à la femme colombienne ou brésilienne, elle n’a pas besoin de recourir à la chirurgie esthétique pour afficher un visage et un corps quasi parfaits. Elle ne boxe donc pas dans la même catégorie que les autres… Souvent très belle, très sexy (un peu trop selon nos codes vestimentaires français : elle n’a pas peur d’associer décolleté plongeant + mini-jupe + talons aiguille), souvent élégante aussi… Bref elle place la barre très haut et les torti-colis masculins sont fréquents dans ce pays (ou en Inde sur les plages de Goa, une destination de vacances très prisée par les russes)… Il serait intéressant de connaître les statistiques d’accidents de la route de conducteurs dont l’attention a été détournée quelques instants par l’une de ces créatures de rêve…  :-)

    La femme cubaine figure tout en haut du classement, juste après la femme russe. Ultra sexy, mince, gracieuse et souvent dotée d’un corps de rêve, excellente danseuse de salsa, elle possède un charme redoutable et a tout pour déclencher de multiples torti-colis masculins.

    La femme colombienne figure également tout en haut du classement, un poil derrière la cubaine car elle a tendance à abuser de la chirurgie esthétique (lire ici un article à ce sujet)... Ultra sexy, excellente danseuse de salsa et de bachata, souvent dotée d’un corps aux courbes très prononcées (il faut dire que, comme à Cuba, il y a beaucoup de femmes métissées en Colombie), elle possède tous les atouts pour affoler les hommes. D’ailleurs la finaliste malheureuse du concours Miss Univers 2015 était colombienne (voir ici le classement final de Miss Univers 2015)…

    La femme birmane est la surprise de ce classement : fine, souriante, très jolie et extrêmement élégante dans ses vêtements traditionnels portés près du corps. Un vrai plaisir pour les yeux !...

    La femme japonaise (en particulier celle qui habite dans des grandes villes comme Tokyo, Kyoto et Hiroshima par exemple) se défend très bien. Elle est le plus souvent fine et pas très grande, jolie et élégante. Elle a un point commun avec la femme russe : elle porte facilement la mini-jupe et des talons très hauts pour mettre en valeur ses jolies jambes. Mais la comparaison s’arrête là…

    La femme brésilienne (en particulier celle qui habite dans des grandes villes de la moitié sud du pays) est souvent très belle, sportive et bonne danseuse de samba mais, comme la colombienne, elle a tendance à abuser de la chirurgie esthétique... Ces deux pays sont d’ailleurs les champions du monde de la chirurgie esthétique.

    La femme mexicaine est souvent jolie, élégante et sexy (dans les grandes villes en particulier), mais souvent aussi elle a pas mal de kilos en trop (en particulier les femmes indigènes du sud du pays) et a tendance à abuser du maquillage (un défaut que l’on trouve dans la plupart des pays d’Amérique latine). A ce sujet, voici ce que m'avait dit un tourdumondiste français croisé dans le nord de l'Inde : "les femmes latinas elles sont souvent maquillées comme des voitures volées !" Expression très imagée, mais qui a le mérite de bien dire les choses !...  :-)

    La femme équatorienne est souvent jolie et sexy, mais déclenche moins de torti-colis que sa voisine colombienne.

    Je dois aussi mentionner la femme philippine, malgré le fait que je n’aie pas visité ce pays, car les philippins étant de grands voyageurs j’en ai croisé un certain nombre en Asie et en Nouvelle-Zélande : très fine, très souriante, très jolie et élégante, elle se place dans le haut du classement sans hésitation. D’ailleurs Miss Univers 2015 est une philippine (voir ici le classement final de Miss Univers 2015)… De même je dois mentionner la femme vénézuélienne, malgré le fait que je n’aie pas visité ce pays car les vénézuéliens s’expatriant beaucoup à cause de la très grave crise économique que traverse leur pays (lire ici un article à ce sujet) j’en ai croisé un certain nombre en Amérique latine : elle possède les mêmes atouts que la femme colombienne, en étant encore plus sexy (et en abusant aussi de la chirurgie esthétique). D'ailleurs le Vénézuéla collectionne les titres de Miss Univers (voir ici le palmarès par pays du concours Miss Univers).


    En milieu de classement…

    La femme chinoise résiste bien, grâce à son sourire naturel, à sa spontanéité et bien sûr à son charme asiatique. La femme de la Chine du sud-ouest en particulier est aussi belle que celle des grandes villes japonaises.

    La femme thaïlandaise est souvent belle, mais pas autant qu'on se l'imagine souvent.

    La femme argentine, la femme chilienne, la femme bolivienne et la femme péruvienne sont en milieu de classement. Sans vouloir faire du tout de racisme (ce n’est pas mon genre), dans ces 4 pays il y a deux catégories de femmes : les femmes indigènes (petites, souvent rondes et à couleur de peau foncée, que l’on trouve surtout dans les montagnes mais pas seulement) qui sont moins jolies que les femmes à peau blanche qui ont du sang de colons européens (par ailleurs, ces dernières sont souvent plus riches et ont donc davantage les moyens d’entretenir leur corps et d’avoir une alimentation équilibrée).

    La femme laotienne est en milieu de classement : relativement gracieuse, fine et souriante, mais sans être un canon de beauté.

    La femme guatémaltèque est en milieu de classement : souvent gracieuse et souriante, mais souvent quelconque également.

    La femme canadienne est en milieu de classement : relativement gracieuse et souriante, souvent élégante aussi, mais souvent quelconque également.

    La femme américaine est à la limite entre le milieu et le bas du classement : parfois gracieuse et souriante, parfois élégante aussi, mais souvent quelconque et parfois obèse...


    Dans le bas du classement…

    La femme néo-zélandaise est presque en queue de classement : pas spécialement gracieuse, pas spécialement élégante non plus, souvent quelconque. Une exception toutefois : les femmes de la ville d’Auckland font très attention à leur look et à leur corps, et cela se voit !

    Malheureusement, la femme indienne est en queue de classement. Cela me désole de devoir écrire cela car l’Inde est mon pays préféré, mais c’est ainsi : malgré ses beaux vêtements (des saris souvent très colorés), la femme indienne ne brille généralement pas par sa beauté. Contrairement à la femme russe, elle n’a pas été gâtée par la nature. Attention aux clichés véhiculés par les films Bollywood (dans lesquels on voit des femmes jeunes et très belles) : en effet, après son mariage ou après son premier enfant, la femme indienne devient le plus souvent « femme au foyer », prend énormément de poids et perd généralement toute sa beauté. C’est triste…



    5 commentaires:

    1. La couleur a été annoncée heureusement! Parce qu'il manque l'Afrique et le proche-moyen-orient qui n'ont pas eu l'honneur de ta visite! Mais merci pour ce point de vue. Et la Scandinavie et l'Europe tout simplement?

      RépondreSupprimer
    2. Très intéressant !!
      Je trouve que les femmes Russe sont très belle .... J'aime la beauté où qu'elle se trouve .... Merci !

      RépondreSupprimer
    3. Les femmes indiennes, je me souviens!! 😁😁😁

      RépondreSupprimer
    4. Bien fait et bien dit cet article !
      Avec l'avertissement de subjectivité annoncée au départ, je le trouve très intéressant cet article ! F Fallait oser !

      RépondreSupprimer